La terre est à nous ! Pour la fonction sociale du foncier, résistances et alternatives

Publié le : , par  Danielle

le nouveau numéro de la Collection Passerelle est arrivé !

Si l’on considérait que le foncier, rural comme urbain, avait une fonction indispensable pour la vie de tout être humain, comme l’eau ou l’air, et que la valeur d’usage serait prioritaire sur la valeur d’échange, nos villes et nos campagnes ne seraient-elles pas différentes ?
De nombreux mouvements sociaux, chercheurs, organisations sociales, autorités locales et nationales et organismes internationaux sont préoccupés par la question de la fonction sociale du foncier et du logement, et ce, dans le monde entier.

Ce numéro porte leurs analyses et expériences. Sa particularité tient à l’éclairage mis sur l’alliance possible entre les habitant-e-s et les paysan-ne-s, entre les enjeux ruraux et urbains.

Le Passerelle n°10 est le fruit d’une année de coordination pour récolter une trentaine de contributions de chercheurs, d’acteurs associatifs et d’architectes.Il résulte d’un travail de coordination réalisé par Charlotte Mathivet de l’AITEC dans le cadre de la Coredem, initiative collective de partage des savoirs, animée par Ritimo.

Nos coups de coeur

AgendaTous les événements

septembre 2017 :

Rien pour ce mois

août 2017 | octobre 2017