APPEL URGENT Cambodge : H&M doit s’engager pour un salaire digne Appel urgent Peuples Solidaires/ActionAid

Publié le : , par  Odile

Au Cambodge, le salaire des ouvrières et ouvriers qui cousent les vêtements ne leur permet pas de sortir de la pauvreté.

En janvier 2014, plus de 200 000 ouvrières et ouvriers ont manifesté pour une augmentation de salaire mais les autorités ont répondu par la répression. Bilan : quatre morts et vingt-trois militants emprisonnés. Ces derniers sont aujourd’hui libres mais restent inculpés pour avoir participé à ces manifestations.

Le 1er octobre, un comité tripartite doit décider du nouveau salaire minimum dans le secteur de l’habillement, actuellement fixé à 77,5 euros par mois.Les syndicats demandent une augmentation immédiate à 137 euros (177 dollars) qui serait une première étape vers l’obtention d’un salaire vital, estimé à 193 euros.
L’an dernier, H&M - dont le bénéfice a approché 2 milliards d’euros - a lancé un projet pilote au Cambodge dans le cadre d’un engagement public visant à garantir « un salaire de subsistance décent pour les travailleurs du textile ». Pour autant, l’enseigne n’a précisé aucun montant.

H&M doit maintenant passer de la parole aux actes.

Aidez les ouvrières du textile à obtenir une augmentation du salaire minimum en signant cet appel.

Campagnes

AgendaTous les événements