La “science du bonheur” au secours de la politique

Publié le :

Un rapport sur le bonheur dans le monde, paru le 16 mars 2016, établit un classement des pays les plus heureux. Il donne des outils pour mettre à l’épreuve l’efficacité des théories politiques, relativement au bien-être des populations.

Le premier Rapport mondial sur le bonheur a été lancé en 2012. Ce rapport annuel mesure le bien-être des individus par pays, et le bonheur est de plus en plus souvent considéré comme un indicateur pertinent du progrès social. Les critères utilisés pour faire le classement des pays sont l’espérance de vie en bonne santé, le PIB par habitant, le soutien social, la confiance (mesurée par la perception d’une absence de corruption politique ou dans les affaires), la perception de liberté dans ses choix de vie, et la générosité.

Un article de Cédric Enjalbert paru dans Philosophie Magazine le 18 mars dernier revient sur le dernier rapport sur le bonheur dans le monde, qui classe la France au 29ème rang des pays les plus heureux, juste derrière la Colombie, juste devant l’Arabie Saoudite et la Thaïlande.

Actualités

AgendaTous les événements

septembre 2017 :

Rien pour ce mois

août 2017 | octobre 2017