Lutter contre le commerce des minerais des conflits

Publié le :

Ce jeudi 16 juin aura lieu la dernière réunion entre la Commission européenne, le Conseil et le Parlement européen pour arriver à un accord sur le projet de règlement contre le commerce des minerais des conflits.

Plus de 125 organisations de la société civile ont adressé une lettre ouverte à l’Union européenne pour l’appeler à ne pas passer à côté de l’opportunité unique qu’elle a de jouer son rôle dans la lutte contre le commerce des minerais des conflits.

Les entreprises mettent chaque année sur le marché européen des minerais, représentant des milliards d’euros, sans vérifier s’ils ont participé au financement de conflits armés ou de violations de droits humains. Ces minerais se retrouvent dans des produits de consommation courante comme les téléphones portables, ordinateurs, voitures et ampoules électriques.

Depuis des années, des organisations de la société civile ont largement documenté les liens entre minerais, conflits et violation de droits humains, depuis le rôle des minerais dans le financement des groupes armés violents au recours au travail des enfants dans les mines.

La lettre ouverte de la société civile formule une demande très simple : l’UE doit exiger des entreprises européennes qu’elles agissent avec diligence lorsqu’elles s’approvisionnent en minerais ou produits qui pourraient être liés à des conflits ou violation de droits humains. L’UE a adopté des règlements similaires dans d’autres secteurs, comme l’alimentation ou les services financiers. Cet appel est aussi entièrement en phase avec les standards internationaux existants que les États membres ont signé il y a plusieurs années.

Pour aller plus loin

Lire la lettre ouverte

ACTUALITES/CAMPAGNES

AgendaTous les événements

septembre 2017 :

Rien pour ce mois

août 2017 | octobre 2017