Le Forum Social Mondial à Tunis en mars prochain

Publié le : , par  Danielle
JPEG - 6.6 ko

Samedi 9 février se tenait à Paris une réunion pour les membres et partenaires du CRID qui participeront à la délégation du collectif français au FSM de Tunis.

Gustave Massiah, qui participe au nom du CRID au Conseil International du Forum Social Mondial, a confirmé que ce dernier se tiendra à Tunis comme prévu en dépit des tensions que connait le pays. En effet, l’assassinat le 6 février dernier de Chokri Belaïd, figure de l’opposition tunisienne, a provoqué une véritable onde de choc dans le pays et a marqué un point culminant dans la dégradation du contexte politique en Tunisie qui dure depuis plusieurs mois.

Plusieurs personnes présentes ce samedi ont souligné qu’il y avait une forte attente des acteurs de la société civile tunisienne et maghrébine pour que le forum ait lieu en dépit des circonstances. Une forte mobilisation est déjà constatée. Fin janvier, entre 30 000 et 70 000 participants issus d’organisations de 98 pays différents, dont plus de 700 venant de Tunisie et 200 issues du Maroc, étaient déjà annoncés.

Trois invités ont participé à la rencontre du 9 février et ils ont pris tour à tour la parole pour proposer une analyse croisée de la situation en Tunisie et des enjeux liés au Forum Social Mondial.

Chema Triki, jeune militante tunisienne, a fait un rapide exposé du contexte politique du pays. Elle a évoqué un très fort contraste entre l’ambiance euphorique des lendemains de la révolution et la réalité très pesante de la situation socio-économique au quotidien. Le pays se trouve désormais plongé dans une dépression.
Par ailleurs, Chema Triki, affirme que si le mouvement islamiste a pris autant d’ampleur en Tunisie, c’est aussi parce que Ben Ali a été un "dictateur médiocre" qui a installé le pays dans une longue récession culturelle et sociale. Elle rappelle néanmoins qu’aucune des forces politiques actuelles de la Tunisie n’a la capacité d’être majoritaire pour gouverner le pays. La solution passera très certainement par la constitution d’une coalition des forces démocratiques incluant la partie la plus modérée d’Ennahdha (parti politique tunisien islamiste, première force politique du pays depuis 2011).
Chéma Triki a conclu son intervention en soulignant que les jeunes étaient encore fortement mobilisés et que le forum social était très attendu aussi bien par la société civile que par les différentes forces politiques. Elle a évoqué rapidement la situation des femmes en disant qu’elle n’était pas inquiète sur leur avenir, qu’il n’y avait pas à ce jour de régression quant à leur condition et qu’elles restent mobilisées pour défendre leurs droits et libertés.

Smaïn Laacher, sociologue a plus globalement parlé du Maghreb, particulièrement du Maroc, de l’Algérie et de la Tunisie, qui de différentes façons, s’interrogent sur la question nationale et identitaire. Par ailleurs, ces trois états sont de plus en plus confrontés à l’arrivée de migrants. Pour rappel, ils sont signataires de la Convention de Genève sur le Droit d’asile. Le Forum Social Mondial sera l’occasion d’aborder la question des migrants qui concerne les deux rives de la Méditerranée.

Pour sa part, Geneviève Azam, membre du conseil scientifique d’Attac France, a souligné que ce FSM devait plus que jamais être l’occasion de "repenser la question de la gestion des ressources naturelles pour une économie re-territorialisée".

Programmation du Forum Social Mondial du 26 au 30 mars

  • 26 mars : ouverture du Forum par une marche dans la ville de Tunis
  • 27 mars : journée sur les mouvements dans les régions Maghreb-Machrek
  • 28 mars : activités autogérées par les organisations participantes
  • 29 mars matin : activités autogérées par les organisations participantes
  • 29 mars après-midi : assemblées de convergence, pour faciliter les articulations entre différents réseaux et mouvements.
  • 30 mars matin : assemblée des assemblées (tombe le Jour de la Terre)
  • 30 mars après-midi : Marche de clôture en soutien à la Palestine

Les autres Forums qui vont avoir lieu en amont ou pendant le FSM

Chaque Forum Social Mondial est l’occasion de proposer des Forum liés à des activitéshttp://www.fsm2013.org/fr/node/7985 spécifiques.

  • Forum mondial Sciences et démocratie : du 23 au 25 mars : www.fmsd-wfsd.org
  • Forum mondial des médias libres : 24 au 29 mars
  • Forums avec des dates non encore fixées : forum des autorités locales, forum des parlementaires, forum sur la "théologie de la libération".

Pour aller plus loin :

centre de doc

AgendaTous les événements

septembre 2017 :

Rien pour ce mois

août 2017 | octobre 2017