Les femmes de réconfort de Jung Kyung-a

Publié le : , par  Odile

"Plus que tout je refuse catégoriquement le terme de ’femmes de réconfort’ puisqu’il signifie quelque chose de chaleureux et doux."
"Nous n’étions pas des ’femmes de réconfort’. Nous étions des victimes de rapts et de viols commis par l’armée japonaise !" Jan Ruff O’Herne

Une bande dessinée, en quête de vérité, retrace une page cachée de l’histoire de la guerre sino-japonaise au XXéme siècle.
Trois témoignages édifiants rétablissent la vérité historique falsifiée.
L’histoire de cette hollandaise dans l’ile de Java occupée, le rôle d’un gynécologue de l’armée, la vie "d’aprés" de cette halmuny coréenne.
Un roman graphique fort et bouleversant qui parle de la honte de ces femmes et de leur reconstruction par la lutte.

Nos coups de coeur

AgendaTous les événements