Contrats aidés : les associations mobilisées

Publié le :

Déjà 4141 personnes et 1095 organisations ont répondu à l’appel lancé par le Collectif des associations citoyennes.

PNG - 31.9 ko

Rappel du contexte :

La suppression des contrats aidés est un immense plan social qui menace plus de 250 000 emplois en France, tant au sein des collectivités territoriales que dans le tissu associatif et culturel français.

Cette décision du gouvernement a été prise sans aucune concertation, dans une approche purement comptable du ministère des Finances, et sans tenir compte du caractère catastrophique pour des dizaines de milliers de salarié.e.s qui seront prochainement privés d’emploi. De même, nombre de collectivités territoriales risquent d’être incapables d’assurer la continuité du service public sans les agents qui bénéficiaient de contrats aidés. Enfin, les plus affectés seront nos concitoyens, au premier lieu desquels les plus vulnérables, qui bénéficient des services ou activités offerts par les associations françaises.

Le mercredi 18 octobre, "Journée noire des associations" a vu des mobilisations s’organiser dans toute la France.

Après la réussite de la première journée noire des associations le 18 octobre, la mobilisation continue, progresse et s’intensifie.

Les luttes se multiplient localement et un deuxième temps fort est prévu pour les rendre visibles le 10 Novembre prochain partout en France. Le collectif organise d’ores et déjà cette deuxième journée et invite chacun et chacune à participer à en faire un succès.

ACTUALITES/CAMPAGNES

AgendaTous les événements