Le déni de réalité et le déni d’humanité ne peuvent fonder une politique migratoire digne de la France

Publié le :

L’Assemblée générale de La Cimade, réunie le 24 juin 2017, a été profondément choquée par les propos de déni et de mépris à l’égard de l’action des associations tenus par le ministre de l’intérieur Gérard Collomb à Calais le 23 juin. En leur demandant « d’aller déployer leur savoir-faire ailleurs », il provoque l’indignation des acteurs de la solidarité pour qui le devoir d’humanité impose d’être précisément là où des êtres humains sont en souffrance.

Lire la motion adoptée par l’Assemblée générale de La Cimade du 24 juin 2017

PDF - 279.8 ko
Motion Cimade 24/06/2017

Actualités

AgendaTous les événements