Nouveautés de Septembre 2017

Publié le :

Koko, au pays des Toutous
Jean-Benoît MEYBECK ; Des ronds dans l’O, 2016.
Koko est obligé de partir vers d’autres pays pour survivre car il n’y a plus rien à manger. Sa famille l’encourage et l’aide à partir. Après un voyage dangereux et difficile, il est mis en prison, pourtant il n’a rien fait ! Dans ce pays où il arrive, les autres toutous ne veulent pas de lui, Koko ne comprend pas. Seuls les chiens errants comme lui l’acceptent dans leur groupe et deviennent ses amis.
Sujet grave et d’actualité,dès la maternelle.
En partenariat avec Amnesty International

Le cœur n’est pas un genou que l’on peut plier
Sabine PANET ; Pauline PENOT ; éditions Thierry Magnier, 2012
Awa, jeune lycéenne de Seine Saint-Denis qui rêve d’études brillantes, se voit imposer par son père un mariage avec un cousin du Sénégal... Comment mère, tante, petite sœur, amie, professeur et même cousin, futur "fiancé", vont unir leur intelligence et leur imagination pour faire entendre raison au père lié par une promesse faite, autrefois, à son cousin et emmuré dans son sens de l’honneur. Roman tonique qui aborde plusieurs thèmes : l’exil, les mariages arrangés, les traditions, tout en racontant avec finesse et humour la vie d’ado d’aujourd’hui.

La tête ne sert pas qu’à retenir les cheveux
Pauline PENOT, Sabine PANET ; ed Thierry MAGNIER,2015.
Awa découvre lors d’une consultation au Planning familial ce qui lui donne tant de souffrance : on lui a coupé une partie de son sexe. Son dégoût et sa révolte sont immédiats, la colère contre sa mère, contre sa famille qui lui a caché ce qu’ils lui ont fait. Mais, surtout, c’est la peur que cela arrive à sa plus jeune sœur.
Le roman n’aborde pas uniquement le thème de l’excision, même si c’est le cœur du livre. Beaucoup d’autres thèmes sont évoqués, le racisme, les préjugés, les clichés...quelques situations délirantes font un peu retomber la pression du roman.

Danser les ombres
Laurent GAUDE ; Actes Sud,2015.
Comme dans « Ouragan », Laurent Gaudé se base sur un fait réel, le tremblement de terre de 2010 en Haïti, pour retracer la vie de quelques personnages. Il décrit leur lutte pour survivre et continuer à avancer malgré la peur. Étrange lecture, où l’on oscille entre le réel et le surnaturel.
Petit à petit, les faibles trouveront le réconfort parmi les ombres qui dansent, les morts qui reviennent et leur tendent la main pour les attirer à eux. Certains partiront, rassurés d’être en compagnie d’une personne aimée il y a longtemps, d’autres lutteront pour rester ici-bas, parmi les vivants et c’est une marche solidaire à travers la ville qu’il faudra entamer pour repousser ces ombres si tentantes.

Migrants, l’impasse européenne
Thomas LACROIX ; ed Armand Colin, 2016.
En 2015, plus d’un million de personnes fuyant la misère et les conflits sont arrivées en Europe, déclenchant ce que l’on a communément appelé la « crise des migrants ». Face à cet afflux, d’une ampleur inégalée depuis la Seconde Guerre mondiale, et ce drame humanitaire, les pays européens, tout d’abord en état de sidération, se révèlent incapables de mener une politique commune d’accueil et de répartition, et sont tentés par le repli identitaire.
Fermeture des frontières pour le groupe de Višegrad, victoires électorales des partis d’extrême droite brandissant la menace de l’invasion, vote en faveur du Brexit… la crise migratoire vient révéler une crise d’une autre nature, politique celle-ci : celle du régime migratoire européen. Alors que des milliers de migrants continuent d’arriver chaque semaine sur les côtes grecques, le principe de solidarité, au fondement même du pacte européen, semble voler en éclat.
Comment en est-on arrivé là ? Pourquoi l’Europe achoppe-t-elle sur la question migratoire ? Quelles sont les voies de sortie possibles à la crise ? Faut-il repenser le principe de libre circulation ? Telles sont les questions auxquelles cet essai éclairant et engagé propose des éléments de réponse.

Loué sois-tu
Pape FRANCOIS ; ed Emmanuel ed Quasar, 2015.
Dans cette encyclique, le pape François cherche à définir la sauvegarde de la maison commune, "l’écologie intégrale", celle qui touche en profondeur nos vies, notre civilisation, nos modes d’agir, nos pensées. Le texte peut servir de caisse de résonance pour dire l’urgence de changer le système et avoir une influence sur les négociateurs, les responsables politiques. Mais il y a aussi quelque chose qui se joue dans les consciences individuelles.

Des chauves-souris, des singes et des hommes
Paule CONSTANT ; Gallimard, 2016
Conte déchirant de notre temps, se passant au bord de la rivière Ebola (le nom évoque , bien sûr, cette terrible maladie hémorragique qui touche les populations les plus déshéritées et isolées de l’Afrique de l’ouest). Dans ce récit, accompagnant la propagation de l’épidémie, Paule Constant fait se rencontrer multiples personnages, africains et occidentaux, évoquant ainsi l’ambiguïté et les rapports faussés, troubles, sinon impossibles qui existent entre l’Occident et l’Afrique.

Et nous vivrons des jours heureux
Ouvrage collectif ; Actes Sud, 2016
"Nous appelons à définir ensemble un nouveau programme de résistance : pour nous résister c’est créer", appel lancé en 2004 par 13 anciens résistants qui faisaient, alors, référence au programme rédigé par le conseil national de la résistance (CNR) en 1944 sous occupation nazie : "les jours heureux du CNR". Reprenant cet appel, 100 citoyens, engagés et reconnus dans leur domaine, ont mêlé leurs réflexions pour définir 120 actions à réaliser immédiatement. Ce nouveau projet a été rendu public début novembre 2016 de manière à être débattu lors de la campagne présidentielle.
site web associé à ce livre : www.les-jours-heureux.org

Résistances, voix citoyennes en marge des institutions politiques
Ouvrage collectif sous la direction de Eliane ELMALEH et Jean-Philippe MELCHIOR ; Éditions Cénomane, septembre 2014
Depuis une décennie, un peu partout dans le monde, des mouvements sociaux se sont développés, dans des contextes nationaux spécifiques mais dans une période de crise profonde du système économique, avec des facteurs de mécontentement différents et une diversité des moyens de mobilisation : opposition franche au système ( Occupy Wall Street, printemps arabes...), luttes sociales en France, protestations réactionnaires (Tea Party, lobbys) et aussi engagements des artistes. Ces interventions directes de la société civile dans le domaine du politique, contre les institutions et souvent à l’écart des structures partisanes, constituent une donnée majeure de la période récente. Issu d’une réflexion collective, ce livre propose plusieurs pistes pour mieux comprendre les spécificités de la période ouverte par la crise des subprimes en 2017.

Eux c’est nous.
Daniel Pennac, Jessie Magana et Carole Saturno, Illustrations : Serge Bloch ; les éditeurs jeunesse avec les réfugiés, 2016
Petit livre tout simple qui sensibilise et explique aux enfants mais aussi aux adultes les fondements et les valeurs d’accueil et de solidarité à l’égard des réfugiés. Avec, un texte inédit de D. Pennac qui parle d’instinct, de cœur et de raison et qui raconte comment la France s’est faite grâce aux multiples vagues migratoires. Puis un lexique autour des 8 lettres du mot RÉFUGIÉS : R comme réfugié, E comme étranger, F comme frontière....un lexique écrit avec le cœur et la raison.
Ce livre a la particularité d’avoir été édité par un collectif d’éditeurs jeunesse, qui ont décidé de reverser tous les bénéfices de la vente à la CIMADE.

Nos dernières acquisitions

AgendaTous les événements